25/01/2010

PAM 92 : mise en service le 10 février 2010

Le Conseil général des Hauts-de-Seine informe de la mise en place du PAM 92 à partir du 10 février 2010, à destination des personnes handicapées et âgées ayant du mal à se déplacer.

 

Le communiqué de presse cité ci-après précise le mode de fonctionnement du PAM 92

 

"Le PAM 92 est un service de transport à la demande permettant aux personnes en situation de handicap résidant sur le territoire des Hauts-de-Seine de se déplacer. Ce service est ouvert aux personnes domiciliées dans le département des Hauts-de-Seine ne pouvant prendre ni les transports collectifs ni un taxi ordinaire.

Pour plus de mobilité, Pam 92 est accessible 7 jours sur 7, toute l’année sauf le 1er mai, de 6h à minuit.

 

> PAM 92 dispose d’un centre de réservation et d’exploitation qui centralise l'ensemble des demandes de déplacements par téléphone, télécopie ou message électronique.

Les réservations peuvent s’effectuer par téléphone de 7h à 20h au 0810 0810 92, par Internet sur www.pam92.info et par courrier (Pam 92, 12 rue Jean Perrin 92000 Nanterre)

L'accueil téléphonique pour les réservations sera effectif entre 7h et 20h.

 

> Le service de transport sera assuré entre 6h et 24h. L'usager sera pris en charge depuis son lieu de départ jusqu'à son adresse d'arrivée. Il pourra être accompagné d'une seule personne, dont la présence aura été signalée lors de la réservation, si sa présence est nécessaire du fait de la nature du handicap de l'usager.

 

> Les véhicules utilisés sont de petits utilitaires aménagés. Les véhicules seront équipés de systèmes d'accès (rampe, hayon élévateur ou dispositifs équivalents) et de maintien des fauteuils roulants et des personnes. Leur acquisition intègre des exigences environnementales.

 

> Le prix des courses fixé varie selon 3 zones délimitées :

- 6 € TTC pour une course à l’intérieur du département,

- 9 € TTC pour une course à destination de Paris, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne,

- 15 € TTC pour les courses à destination de la Seine-et-Marne, des Yvelines, de l’Essonne et du Val-d’Oise.

Ces montants, fixés par le STIF, sont appliqués actuellement à Paris, dans les Yvelines, et en Seine Saint-Denis."

 

Conditions d’accès

 

Les bénéficiaires doivent faire partie de l’une des catégories suivantes :

- les personnes adultes justifiant d’une invalidité supérieure ou égale à 80%, titulaires d’une carte d’invalidité civile ou d’une carte de Grand Invalide de Guerre GIG,

- les jeunes de moins de 20 ans, justifiant d’une invalidité supérieure ou égale à 80%, titulaires d’une carte d’invalidité délivrée par la MDPH, effectuant des trajets occasionnels (hors trajets scolaires ou transports vers un établissement ou service),

- les étudiants justifiant d’une invalidité supérieure ou égale à 80%, titulaires d’une carte d’invalidité MDPH effectuant des trajets occasionnels ou vers les établissements d’enseignement supérieur non pris en charge par une aide sociale.

 

En fonction des disponibilités du service, PAM 92 peut assurer le transport et l’accompagnement des personnes âgées dépendante, bénéficiaires de l’Aide Personnalisée (dégré d’autonomie GIR 1 à 4 selon la grille nationale d’évaluation de la dépendance).

 

Modalités d’inscription

- Pour bénéficier du service Pam 92, chaque personne doit remplir un dossier d’inscription.

 

- Dès que le dossier est complet, une carte d’ayant-droit nominative est établie. Elle permet l’identification du client et le paiement de ses transports.

 

Lors de l’inscription au service Pam 92, un «Compte Mobilité» est ouvert. Au moment de la réservation, ce compte doit être suffisamment approvisionné pour le paiement de tous les déplacements réservés, sauf en cas de prélèvement automatique auquel cas il se fera en fin de mois en fonction des trajets effectués. "

 

 

 

 

17/12/2009

Accessibilité des bâtiments neufs remise en question par le gouvernement : l'APF s'indigne !

En juillet 2009, le Conseil d'Etat avait établi que plus aucune dérogations n'était possible sur la construction de bâtiment neuf. En effet, le Conseil d'Etat avait jugé que cela ne respectait pas l'esprit  de la loi du 11 février 2005.

Or l'Assemblée nationale vient d'adopter un amendement réintroduisant le principe de dérogations sur les constructions neuves. Le siège national de l'APF s'indigne de ce recul et demande au Sénat qui se prononce aujourd'hui à ce sujet de rejeter cette proposition gouvernementale.

Pour en savoir plus, lisez le communiqué de presse publié par le siège CP APF 15-12-09.doc

17/11/2009

Le PAM 92 : une trop longue attente! [communiqué de presse]

lettre ouverte.JPGLe conseil départemental APF 92 a décidé d’adresser une lettre ouverte à Patrick Devedjian, demandant au Conseil général des Hauts-de-Seine de s’engager sur une date officielle de mise en place du PAM 92.

 

Nous réclamons depuis quatre ans la mise en place d’un service de transport adapté pour les personnes en situation de handicap dans le 92 : le PAM (pour aider à la mobilité). Le Conseil général a communiqué sur une mise en place effective de ce service avant la fin de l’année 2009. Un appel d’offres a été lancé pour le recrutement d’un prestataire dans le courant de l’été et nous sommes depuis sans nouvelles de la part du Conseil général. L’échéance a été sans cesse repoussée, nous craignons qu’elle ne le soit une fois de plus.

 

« Ce service favorisera la mobilité des personnes en situation de handicap, grâce  notamment à son coût nettement plus abordable comparé aux autres services de ce type proposé dans notre département. Il est attendu avec une grande impatience dans tout le département. Nous ne comprenons pas que l’Essonne l’ait déjà mis en place alors que les financements ont été attribués en même temps à l’Essonne et aux Hauts-de-Seine par la Région. Il y a quelque chose qui cloche dans le 92…» explique Tahmourès AZIZ MORADI, adhérent de l’APF.

 

Le conseil départemental APF 92 attend donc une réponse claire de la part de M. Patrick Devedjian.

Pour prendre connaissance de la lettre:

Lettre ouverte à P. Devedjian.pdf

16/11/2009

Jean-Marie Barbier demain soir sur France 5 !

Jean-Marie Barbier sera l'invité de la 1ère partie de l'émission « C à vous » sur France 5 (TNT) le mardi 17 novembre à 19h.

L'occasion de faire le point sur l'emploi mais aussi l'accessibilité et la pauvreté des personnes en situation de handicap.

Diffusée sur la TNT, l'émission sera ensuite visible sur le site de la chaîne : http://www.france5.fr/c-a-vous/

Sous réserve de l'actualité bien sûr !

22/06/2009

Le collectif Accès Cible interpelle Monsieur HUCHON

685076959.jpgLe collectif ACCES CIBLE s'est rendu ce matin à la gare d'Ermont-Eaubonne à l'occasion de l'inauguration de cette dernière par Monsieur ARNAL (Président du Conseil Général du Val d'Oise) et de Monsieur HUCHON (Président du Conseil Régional d'Ile-de-France).

Durant les réjouissances, ce collectif s'est indigné de trouver une gare partiellement accessible.

Par ailleurs, il a profité de la circonstance pour interroger ces élus sur les points de blocage entravant la mise en chantier du PAM 95...

Les détails de cette action sur leur blog (ACCES CIBLE)