20/06/2011

Une personne handicapée raconte son cauchemar sur son blog et Twitter, et mobilise le gouvernement!

Voici un article publié par le site de Lemonde.fr sur une personne en situation de handicap qui a dénoncé via son blog son cauchemar quotidien et les mauvais traitements d'une société d'aide à domicile.

Directement pris à partie par des centaines d'internautes émus par cette histoire, des membres du gouvernement ont réagi.

Pour plus d'infos : sur-twitter-un-handicape-raconte-son-cauchemar-quotidien-...

09/06/2011

Distilbène : un petit-fils handicapé obtient réparation

La cour d'appel de Versailles a confirmé jeudi la responsabilité du médicament, pris par la grand-mère de Louis, dans le lourd handicap du jeune homme de 21 ans. Le laboratoire devra lui verser 1,7 million d'euros.

Pour lire l'article intégralement : article du figaro

07/06/2011

Hamou Bouakkaz : "J'ai utilisé mon handicap comme un argument marketing"

Ce mardi, Yves Calvi (présentateur de RTL) recevait Hamou Bouakkaz.

Cet adjoint au maire de Paris, chargé de la démocratie locale et de la vie associative, publie "Aveugle, arabe et homme politique, ça vous étonne ?" .

Il affirme lui-même que sans son prfil atypique, il n'en serait pas arrivé là.

Interview sur RTL: hamou-bouakkaz-j-ai-utilise-mon-handicap-comme-un-argument-marketing-7693044136

 

 

31/05/2011

Canal + se penche sur l’expulsion d’Ardi Vrenezi, jeune kosovar polyhandicapé ! Documentaire diffusé le 1er juin sur Canal +

ardi.jpg

Plus d'un an après l'expulsion d'Ardi Vrenezi, jeune adolescent kosovar polyhandicapé, Canal + diffuse le 1er juin un documentaire « L'immigration aux frontières du droit » suivant trois affaires d'expulsion, dont celle d'Ardi.

La journaliste a suivi la mobilisation des voisins, des amis de la famille et du personnel de l'établissement dans lequel Ardi était soigné, qui se battent pour son retour en France. La journaliste s'est également rendue au Kosovo où elle a constaté l'importante dégradation de son état de santé.

Aujourd'hui encore, Ardi ne bénéficie d'aucune prise en charge. Couché sur un matelas à même le sol, Ardi n'a pas accès aux médicaments nécessaires à sa survie ! Seul un retour en France pourra permettre à Ardi de vivre dans des conditions décentes.

A quelques jours de la conférence nationale du handicap, l'APF renouvelle sa demande au président de la République d'un retour immédiat en France d'Ardi et de sa famille !

Depuis plus d'un an l'APF n'a cessé d'alerter les pouvoirs publics sur l'inadmissible expulsion d'Ardi Vrenezi et la dégradation de son état de santé, mais ceux-ci sont restés sourds et justifient l'expulsion d'Ardi par de faux arguments !

Alors qu'il mangeait tout seul, arrivait à se tenir debout et recommençait à prononcer quelques mots lorsqu'il était soigné en France, Ardi fait désormais des crises d'épilepsie avec perte de connaissance quotidiennes, ne peut plus déglutir ni s'alimenter et n'arrive même plus à maintenir sa tête, ni à se tenir assis. En effet, Ardi ne bénéficie d'aucune prise en charge au Kosovo et n'a pas eu les médicaments pourtant promis par les autorités françaises ! Il a ainsi été hospitalisé d'urgence plusieurs jours au mois de mars en raison de l'intensité de ses crises d'épilepsie.

Alertée par cette situation dramatique, Manon Loizeau, journaliste de Canal + a décidé de s'intéresser de plus près à cette affaire et de suivre la mobilisation du comité de soutien local en France, mais aussi d'aller au Kosovo, accompagné du Dr. Kieffer, pédiatre qui s'occupait d'Ardi en France, pour constater l'importante dégradation de son état de santé.

L'APF espère que ce document poignant interpellera l'Etat français et qu'Ardi pourra revenir en France... avant qu'il ne soit trop tard !


Bande annonce du documentaire : pid3758-c-immigration-aux-frontieres-du-droit.html


Des taxis adaptés!

La compagnie de taxis G7 vient d'aménager 50 taxis pour transporter des personnes à mobilité réduite à Paris et en Ile de France, révèle aujourd'hui un article du Parisien.

Equipés de planchers bas, ces taxis permettent un accès de plain-pied en fauteuil roulant et facilitent la montée ou la descente pour les personnes âgées. Une innovation qui mérite d'être soulignée. A noter aussi que ce service, au doux nom d'Horizon, est assuré par d'anciens ambulanciers ou éducateurs.
Pour en savoir plus, un numéro de téléphone : le 01 47 39 00 91