31/05/2011

Canal + se penche sur l’expulsion d’Ardi Vrenezi, jeune kosovar polyhandicapé ! Documentaire diffusé le 1er juin sur Canal +

ardi.jpg

Plus d'un an après l'expulsion d'Ardi Vrenezi, jeune adolescent kosovar polyhandicapé, Canal + diffuse le 1er juin un documentaire « L'immigration aux frontières du droit » suivant trois affaires d'expulsion, dont celle d'Ardi.

La journaliste a suivi la mobilisation des voisins, des amis de la famille et du personnel de l'établissement dans lequel Ardi était soigné, qui se battent pour son retour en France. La journaliste s'est également rendue au Kosovo où elle a constaté l'importante dégradation de son état de santé.

Aujourd'hui encore, Ardi ne bénéficie d'aucune prise en charge. Couché sur un matelas à même le sol, Ardi n'a pas accès aux médicaments nécessaires à sa survie ! Seul un retour en France pourra permettre à Ardi de vivre dans des conditions décentes.

A quelques jours de la conférence nationale du handicap, l'APF renouvelle sa demande au président de la République d'un retour immédiat en France d'Ardi et de sa famille !

Depuis plus d'un an l'APF n'a cessé d'alerter les pouvoirs publics sur l'inadmissible expulsion d'Ardi Vrenezi et la dégradation de son état de santé, mais ceux-ci sont restés sourds et justifient l'expulsion d'Ardi par de faux arguments !

Alors qu'il mangeait tout seul, arrivait à se tenir debout et recommençait à prononcer quelques mots lorsqu'il était soigné en France, Ardi fait désormais des crises d'épilepsie avec perte de connaissance quotidiennes, ne peut plus déglutir ni s'alimenter et n'arrive même plus à maintenir sa tête, ni à se tenir assis. En effet, Ardi ne bénéficie d'aucune prise en charge au Kosovo et n'a pas eu les médicaments pourtant promis par les autorités françaises ! Il a ainsi été hospitalisé d'urgence plusieurs jours au mois de mars en raison de l'intensité de ses crises d'épilepsie.

Alertée par cette situation dramatique, Manon Loizeau, journaliste de Canal + a décidé de s'intéresser de plus près à cette affaire et de suivre la mobilisation du comité de soutien local en France, mais aussi d'aller au Kosovo, accompagné du Dr. Kieffer, pédiatre qui s'occupait d'Ardi en France, pour constater l'importante dégradation de son état de santé.

L'APF espère que ce document poignant interpellera l'Etat français et qu'Ardi pourra revenir en France... avant qu'il ne soit trop tard !


Bande annonce du documentaire : pid3758-c-immigration-aux-frontieres-du-droit.html


Les commentaires sont fermés.