20/09/2010

Sans bras ni jambes, Philippe a traversé la Manche à la nage

C'est un défi ho1073445_photo-1284796988953-3-0.jpgrs du commun. Un exploit rare qui impose un respect immense. Philippe Croizon, handicapé de 42 ans amputé des quatre membres, a réussi samedi à traverser la Manche à la nage.

Un huissier a constaté qu'il avait touché un rocher au pied d'une falaise de la côte française à proximité de Wissant (Pas-de-Calais) à 21h13 un peu plus de 13 heures après son départ des côtes anglaises.

«J'ai réussi. J'ai fait un sprint final. Il y avait du monde sur la falaise pour m'accueillir. C'est vraiment un truc de fou. J'en voulais. Je voulais y arriver. J'espère être un symbole pour le dépassement de soi», a réagi l'intéressé, ému aux larmes, quelques minutes après son arrivée.

Le nageur était parti peu avant 8h00 (heure française) samedi matin depuis Folkestone (Angleterre). Il a terminé sa traversée avec plusieurs heures d'avance sur les prévisions en réalisant un temps de traversée digne d'un très bon nageur. Dans ses meilleures prévisions, Philippe pensait réaliser la traversée en 20 heures voire 24 heures de nage.

«Je vais faire mon Everest de la et montrer une autre image du handicap, montrer qu'une personne handicapée n'est pas une personne inutile au contraire», avait commenté l'aventurier peu avant son départ.

Philippe Croizon avait été terrassé par plusieurs décharges de 20 000 volts en mars 1994 alors qu'il démontait une antenne de télévision, victime d'un arc électrique entre lui et une ligne à haute tension.

Pour relever son défi, le nageur a fait concevoir des prothèses équipées de palmes fixées à ses moignons de jambes. Ses moignons de bras ne lui servent pas à avancer mais lui permettent de trouver l'équilibre et de ne pas souffrir du mal de mer.

Un contretemps de dernière minute a failli faire échouer son projet, la bateau qui l'accompagnait menaçant de lui faire faux bond. Non seulement l'exploit est désormais accompli, mais il pourrait bien en susciter d'autres : Philippe Croizon rêve maintenant de traverser le détroit de Gibraltar.

L'équipe du quotidien Le Parisien l'a rencontré au mois d'août, lors d'un de ces entraînement: http://www.leparisien.fr/societe/sans-bras-ni-jambes-philippe-a-traverse-la-manche-a-la-nage-18-09-2010-1073709.php


Un trés belle preuve de courage sportif!

09:53 Publié dans Sport | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.