07/09/2010

Travailler dans la vente, le luxe!

lvmh.gifDior, Sephora, Le Bon Marché... Depuis deux ans, le groupe LVMH, propriétaire de ces enseignes, a recruté trente travailleurs handicapés. Une initiative pas facile à appliquer car le secteur du luxe et de la vente se heurte facilement aux préjugés. "Les personnes en situation de handicap ont souvent un réflexe d'autocensure. Pour elles, le métier de la vente n'est pas possible," commente Karine Raguin, chargée de mission handicap pour LVMH.

DES RECRUTEMENTS ADAPTES

Afin de trouver des profils différents, le groupe a mis en oeuvre des méthodes de recrutement moins traditionnelles comme le contrat de professionnalisation, le CV vidéo ou la mise en situation prolongée. Ces méthodes permettent de s'adapter aux travailleurs handicapés qui sont souvent plus fatigués et ont parfois des aptitudes physiques limitées. Pour aider au mieux ses salariés handicapés, le groupe LVMH a également ouvert des ateliers de coaching par l'image. Au programme : relooking intégral par le vêtement, le maquillage et la coiffure. "Cette initiative marche trés bien, continue Karine Raguin. Une fois relookés, nos salariés handicapés ont toujours plus confiance en eux."

Source: Quotidient "METRO" du 06/09/10

Les commentaires sont fermés.