27/08/2010

Le questionnaire de satisfaction du service MDPH

La CNSA a mis en place un dispositif innovant permettant de recueillir l'avis des usagers des MDPH.

Ce dispositif permanent peut être alimenté en continu par des questionnaires remplis par les usagers autant de fois qu'ils le souhaitent en se connectant sur: http://satisfactionmdph.fr.

N'hésitez pas à remplir ce questionnaire qui permettera de toujours plus améliorer le service de la MDPH.

Commentaires

Bonjour,
Je suis en train de faire un renouvellement à a MDPH.Un ami m'a informé d'aller sur votre site.
Actuellement en fauteuil roulant, ( peut-être encore pendant un mois). Je peux sortir, poussé par mon époux à la retraite.
Nous avons constaté bien des endroits d'inaccessibilité en commençant par le marche d'accès au hall de notre entrée. Le local pour les poubelles lui situé juste à côté à un plan incliné! Ayant un plâtre de marche (heureusement ) cela se passe donc en deux temps, sinon impossible de sortir.
En parcourant le pâté de maison, certains trottoirs même devant des passages piétions sont très hauts. J'ai contacté le maire par e-mail, il m'a répondu qu'il prenait en compte mon courrier et voulait connaître les lieux.
J'ai pris des photos pour appuyer mon futur courrier. Avant de lui envoyer une réponse. Je souhaiterais savoir si c'est à lui où à la société d'HLM où l'on habite qu'il faut que je m'adresse pour améliorer la sortie de notre immeuble.
Avec tous mes remerciements anticipés pour l' attention que vous porterez à ce courrier.
Recevez, Monsieur, Madame, mes respectueuses salutations

Écrit par : Deris | 22/05/2012

Bonjour Deris,

Effectivement, les personnes qui se déplacent en fauteuil roulant rencontrent quotidiennement des difficultés dont la plupart des gens, élus compris, ne sont pas conscients.

En ce qui concerne les trottoirs, ils devraient faire l'objet d'un abaissement au niveau des traversées piétonnières. Cet abaissement doit répondre à des exigences réglementaires strictes (largeur de 1,2m minimum, pente inférieure à 5% et hauteur inférieure à 2cm (4cm si il existe un chanfrein).
C'est le conseil municipal qui est compétent pour décider ces travaux, vous avez donc raison de contacter votre maire.

Pour votre immeuble, c'est le propriétaire qui peut en améliorer l'accessibilité. Il faut donc contacter votre bailleur.
Si votre immeuble est ancien (permis de construire déposé avant 2007), le propriétaire n'a pas d'obligation de le rendre accessible, néanmoins, il ne peux pas refuser n'importe comment. Un rejet mal motivé peut justifier une intervention de la HALDE (aujourd'hui Défenseur des droits).

Je vous souhaite de rencontrer le succès dans vos démarches qui contribuent à améliorer l'accessibilité de la société.

Écrit par : James | 24/05/2012

Les commentaires sont fermés.