21/08/2008

La création de groupes relais

Dans les Hauts-de-Seine, existe un réseau de correspondants locaux qui agissent dans le cadre de leurs communes. C’est pour renforcer cette logique de proximité que les groupes relais vont être créés. La création des groupes relais constitue un moyen de remédier à l’éloignement géographique et à l’isolement de certains adhérents.

Le projet de création des groupes est actuellement en cours d’élaboration. La réflexion sur les groupes relais a pu être alimentée par notre participation à différents groupes de travail, à la fois au niveau régional, mais également au plan national.
Le Conseil départemental sera très prochainement amené à se prononcer sur le projet proposé de création de groupes relais. Un groupe relais pilote (ou test) devrait ainsi être mis en place pendant l’automne prochain.

Texte officiel voté lors du Congrès de Toulouse en 2003

« Ces groupes mettent en œuvre l’action de proximité : rencontres, représentations et revendications. Ils sont validés par le Conseil départemental.
Ils se composent d’adhérents et un représentant local est choisi par consensus ou par vote pour une durée de deux ans renouvelable.
Ils sont en lien avec le Conseil départemental (qui les rencontre, les réunit et les consulte autant que de besoin), le directeur départemental des actions associatives et les autres acteurs locaux de l’association.

Procédure de mise en œuvre :
-Le conseil départemental détermine les secteurs (quartier, commune, canton…). Les secteurs peuvent couvrir plusieurs départements.
-Seuls les adhérents du secteur concerné, participant au groupe, prennent part à la désignation du représentant local.
-La désignation du représentant local est validée par le conseil départemental qui représente le plus d’adhérents participant au groupe. »

Pour plus d’informations : Natacha Carré – 01.41.91.74.04

Les commentaires sont fermés.